Comment obtenir le DCG ou le DSCG par la VAE ?

Comment obtenir le DCG ou le DSCG par la VAE ?

 

La VAE est un excellent moyen de valoriser les compétences acquises par l’expérience professionnelle et de gravir les échelons sans retourner sur les bancs de l’école. Toutefois, c’est un exercice exigeant et on peut parfois être tenté d’abandonner en cours de route. Chez Sup’Expertise, nous comprenons les défis auxquels les candidats sont souvent confrontés lors de leur parcours de VAE. C’est pourquoi nous avons développé un accompagnement semi-collectif spécialement conçu pour offrir un soutien constant tout au long de cette aventure à celles et ceux qui souhaitent obtenir le DCG ou DSCG par la VAE. Deux candidats de la promotion 2023 partagent avec vous leur expérience.

 

1.Tous les avantages d’une préparation collective : entraide, motivation et partage d’expériences

Chez Sup’Expertise, nous sommes convaincus de l’importance de l’accompagnement collectif pour la réussite d’une démarche de VAE. C’est pourquoi tous les candidats qui souhaitent obtenir le DCG ou le DSCG via la VAE suivent un parcours de 6 à 12 mois, combinant des ateliers collectifs et des entretiens individuels. « Tout le monde démarre et termine en même temps, explique Aude Lootvoet, responsable du centre de bilans et de gestion des compétences de Sup’Expertise.

Nous avons souhaité créer des « promotions de candidats » (8-10 personnes maximum), comme pour la préparation d’un diplôme classique. Le collectif entre pairs constitue un puissant levier pour assimiler la méthodologie d’écriture et étayer son dossier. Chaque candidat s’enrichit des idées et des parcours des autres et peut ainsi revisiter son expérience professionnelle avec un regard neuf. »

Un groupe WhatsApp dédié permet aux participants de rester en lien entre deux ateliers collectifs, de partager leurs doutes, leurs questions et de se soutenir mutuellement tout au long de leur parcours. Grâce à un dossier partagé, ils peuvent également mettre en commun des ressources utiles pour la rédaction du livret de VAE.

« Quand on s’engage dans une démarche de VAE, ce n’est pas toujours simple de jongler entre la vie professionnelle, la vie familiale et la rédaction du livret de VAE, confie Céline Zhao , qui fait partie de l’une des deux promotions DSCG 2023. On peut parfois se sentir découragé. Heureusement, au sein du groupe, on s’encourage et on s’entraide. J’ai même développé de vraies amitiés. C’est réconfortant de sentir que nous progressons tous ensemble vers le même objectif. »

2. Un accompagnement individuel, avec un professeur référent qui vous suit au tout au long de l’année

Chez Sup’Expertise, chaque candidat à la VAE pour le DCG ou le DSCG est suivi par un référent, qui l’aide à travailler sur la singularité de son parcours. Un entretien individuel est prévu pour chacune des UE du livret. Ce face-à-face est l’occasion de passer en revue le parcours du professionnel et de l’aider à identifier quelles expériences peuvent permettre de démontrer les compétences qu’il a acquises. « C’est très utile de bénéficier d’un regard extérieur pour prendre de la hauteur sur ce qu’on a accompli, décortiquer les savoir-faire qu’on a développés et faire lien avec le cadre exigé par la VAE, confie Aurélien Hinard, candidat à l’obtention du DSCG via la VAE. Le regard du référent peut aussi nous aider à prendre confiance en nous, et à nous conforter dans l’idée que l’expérience acquise sur le terrain vaut autant que les compétences acquises en formation. »

« L’alternance d’ateliers collectifs et d’entretiens individuels aide à rythmer la préparation du livret et à créer des échéances pour avancer efficacement, complète Aude Lootvoet. D’abord, les candidats se familiarisent en groupe avec le référentiel de chaque UE, puis ils sont invités à mener un travail introspectif et à envoyer leurs notes à leur référent. L’entretien individuel leur permet de bénéficier de conseils personnalisés pour approfondir. Et ainsi de suite pour chaque UE. A la fin du parcours, l’oral blanc leur permet de se plonger dans les conditions réelles de l’épreuve finale, et de s’améliorer grâce aux retours du jury Sup’Expertise. »

 

3. Un suivi de proximité et une équipe pédagogique expérimentée, pour vous mener vers la réussite de votre démarche de VAE

« L’ambition de Sup’Expertise est claire : viser l’excellence et s’imposer comme la référence de formation et d’accompagnement professionnel aux métiers de l’expertise comptable, de l’audit et du conseil au XXIe siècle , rappelle Aude Lootvoet. En tant qu’école de l’Ordre des experts-comptables Paris Ile-de-France et des compagnies des commissaires aux comptes de Paris, de Versailles et du Centre , nous bénéficions d’un solide réseau de professionnels, de cabinets et d’entreprises, et d’un regard affûté sur l’évolution des métiers comptables. Notre équipe pédagogique est composée d’experts-comptables et d’universitaires, qui sont pour certains également membres de jury de VAE. Parce qu’ils connaissent à la fois le référentiel des diplômes et la réalité de la vie en cabinet, ils savent aider les candidats à valoriser leur expérience.

Nous mettons un point d’honneur à offrir à nos candidats toutes les conditions de succès. Dès la première prise de contact, nous proposons donc un entretien gratuit pour évaluer le bien-fondé de la démarche de VAE du professionnel et présenter toutes les étapes. Un entretien de positionnement est également possible pour vérifier l’adaptabilité du profil du candidat au diplôme visé et relire son livret de demande de recevabilité avant son dépôt au DAVA.

Tout au long de leur parcours, complète Aude Lootvoet, nous restons attentifs à la progression de chaque candidat et faisons des points réguliers : arrive-t-il à respecter le calendrier d’avancement qu’il s’était fixé ? quelles difficultés rencontre-t-il éventuellement ? de quoi aurait-il besoin pour réussir ?… Conscients des impératifs de la profession comptable, nous avons allégé la fréquence des ateliers pendant la période fiscale, déjà très exigeante pour les professionnels. Dans la mesure du possible, nous proposons également de suivre les ateliers en présentiel ou en distanciel, pour nous adapter aux contraintes de chacun. »

vae financement

Financement de votre VAE : des possibilités à explorer !
Les candidats ont la possibilité de bénéficier d’une prise en charge financière pour leur VAE, via leur Compte Personnel de Formation (CPF) ou dans le cadre du plan de formation de votre entreprise. Dans ce dernier cas, l’employeur peut solliciter son OPCO. Des financements sont également accessibles grâce aux aides à la transition professionnelle.
Pour en savoir plus sur les différentes options de financement disponibles, n’hésitez pas à nous contacter. Notre équipe se fera un plaisir de vous guider dans ces démarches et de répondre à toutes vos questions.

Contactez-nous dès maintenant pour obtenir plus d'informations et bénéficier d'un accompagnement personnalisé dans votre démarche de VAE :

Aude Lootvoet
Responsable Centre de bilans et de Gestion des compétences
a.lootvoet@supexpertise.fr
01 44 69 90 23