Top 5 des questions de recruteurs

Une fois le classique « Parlez-nous de vous » abordé en entretien d’embauche, les recruteurs ont envie d’en savoir plus sur les candidats qu’ils rencontrent. Voici 5 questions classiques (dont une qui l’est un peu moins…) auxquelles tu devras impérativement te préparer.

 

1. Avez-vous déjà fait face à une situation difficile ?

Tu as envie de dire : « oui, là, maintenant, c’est compliqué… » mais tu te retiens. Réfléchis à la manière dont tu peux transformer une situation délicate en réussite et tourner cette question à ton avantage. Il peut, par exemple, s’agir d’une situation compliquée pour laquelle tu n’étais pas responsable, qui t’a permis d’identifier un problème, d’évaluer tes options, de faire des choix et d’aboutir à un résultat positif.

 

2. Pourquoi devrions-nous vous embaucher ?

Être le meilleur, c’est bien… encore faut-il expliquer pourquoi. La question est légitime : pourquoi toi plutôt qu’un autre ? C’est le moment de parler de tes qualités, en rapport avec le poste, bien évidemment ! Ne tourne pas autour du pot : va à l’essentiel. Avant l’entretien, mets en parallèle tes compétences avec ce qui est attendu pour le poste. N’oublie pas de donner des exemples concrets tout en restant positif et en soulignant tes atouts.

 

3. Que disent vos collègues / amis de vous ?

Cette question est un véritable jeu d’équilibriste… Tu en dis de trop et l’on pensera que ton égo est surdimensionné. Tu n’en dis pas assez et l’on pensera que tu es timide. La meilleure carte à jouer est celle de la sincérité. Il faut également savoir transformer certains aspects en côtés positifs. Par exemple, tu n’es pas lent, tu es appliqué et prends le temps de bien faire les choses. Tu n’es pas extraverti, tu te tournes facilement vers les autres…

 

4. En équipe, quelle position préférez-vous occuper pour mener un projet ?

Un conseil : même si l’envie ne manque pas, ne te positionne pas tout de suite comme un leader. À moins d’être un leader né et d’avoir toutes les preuves qui permettent d’appuyer tes propos, reste modéré. Le meilleur moyen de répondre à une question comme celle-ci est de parler de ta capacité d’adaptation. Encore une fois, donne des exemples de travail en équipe et du (des) rôle(s) que tu as joué(s) dans le passé.

 

5. Qu’avez-vous fait pendant le dernier confinement ?

Cette question, tu t’en doutes, fait partie des nouvelles questions des recruteurs. Elle est, comme les autres, tout à fait légitime. As-tu redécoré ton appartement ? Joué à Mario Kart du matin au soir ? Suivi une formation ? Réfléchis bien à ce que tu souhaites mettre en avant et donne, à la personne qui est en face de toi, des éléments concrets et intéressants.

Nos dernières actualités