Petit lexique de la comptabilité à l’usage des non-initiés

Bilan, actifs, amortissements, titres… Si, pour les futurs experts-comptables et professionnels du chiffre, ces termes n’ont aucun secret, ils restent anodins pour le commun des mortels.

Langage comptable vs. langage courant : voici un petit lexique de la comptabilité à l’usage des non-initiés.

Bilan

Pour Monsieur Toulemonde, le bilan rapporte à une situation donnée, à une forme de conclusion.

En langage comptable, un bilan est un tableau qui présente la situation patrimoniale de l’entreprise à un instant T, généralement au moment de la clôture des comptes.

Budget

Dans le langage courant, le budget est une somme dont on dispose pour acheter quelque chose ou évoque un prix trop élevé (“c’est un budget !”)…

Chez les comptables, le budget constitue l’ensemble des recettes et des dépenses réalisées par l’entreprise, comme les stocks, les créances clients, etc…

Charge

Dans le quotidien, c’est une action qui peut être perçue comme un fardeau.

Dans le langage comptable, une charge est une dépense ou un coût supporté par l’entreprise dans le cadre de son activité.

Compte

Courant, épargne, retraite, formation : le compte revêt différents attributs selon le rôle qu’il est amené à jouer.

En comptabilité, un compte correspond à un tableau utilisé pour enregistrer les entrées et sorties d’argent de l’entreprise.

Disponibilités

Vacances, rendez-vous galants ou médicaux, l’agenda est établi en fonction des disponibilités de chacun.

Lorsque les comptables parlent de disponibilités, ils font référence à une somme d’argent à disposition sur le compte bancaire de l’entreprise ou sur un livret.

KBIS

Ni un rappel de l’artiste sur scène ni une instruction qui vise à chanter le refrain une deuxième fois sur une partition, le KBIS est un document officiel délivré par le greffe du tribunal de commerce.

Il équivaut, dans le langage comptable, à la carte d’identité de l’entreprise commerciale. Valable 3 mois, il est requis pour ouvrir un compte bancaire professionnel ou répondre à un appel d’offres.

Rapprochement bancaire

Le guichetier de la banque a un joli minois et il est célibataire ? Qu’importe !

Le rapprochement bancaire n’a rien à voir avec les relations sentimentales.

Il s’agit simplement, pour les comptables, d’identifier les écarts entre le solde bancaire tel qu’il apparaît sur le relevé de compte et le solde comptable du compte bancaire.

Titres

Les non-initiés à la comptabilité pensent – à juste titre d’ailleurs – que les titres sont des tubes de leur chanteur préféré. En comptabilité, les titres de participation sont des actions ou des parts sociales que l’entreprise détient et qui lui permettent d’exercer un contrôle des sociétés en question. Les titres immobilisés, quant à eux, représentent les parts de capital ou de placement à long terme.

Les comptables ont un langage qu’eux seuls peuvent apprécier. Ils empruntent, au langage courant, des expressions et des termes de la vie courante… Un langage qui s’apprend très tôt dans le cadre d’études comptables.

Une carrière dans la comptabilité vous fait envie ? Découvrez les formations proposées par Sup’Expertise, l’école supérieure des métiers de l’expertise comptable, de l’audit et du conseil.

Nos dernières actualités