Comment l’école de l’ordre et des compagnies réinvente la formation aux métiers de la comptabilité et de la gestion ?

 

 

Sup’Expertise: l’école créée par et pour les professionnels de l’expertise comptable et de l’audit

Pour commencer, il faut savoir que comme les médecins ou les avocats, les experts-comptables relèvent d’une profession règlementée et sont donc encadrés par un Ordre, sous la tutelle du ministère de l’Economie et des Finances. Composé d’experts-comptables élus par leurs pairs, celui-ci assure la représentation, la promotion, la défense et le développement de la profession. De même pour les commissaires aux comptes, encadrés par la Compagnie des commissaires aux comptes. Ces institutions bénéficient d’un contact direct avec les professionnels et d’un regard affûté sur leurs problématiques quotidiennes. Elles sont donc bien placées pour identifier les compétences et savoir-faire dont les cabinets et entreprises ont besoin, et pour créer des formations adéquates.

Forts de cette conviction, l’Ordre des experts-comptables Paris Ile-de-France et les compagnies de commissaires aux comptes de Paris, de Versailles et du Centre ont fusionné en 2021 leur organisme de formation professionnelle et le CFA historique pour l’expertise comptable, l’ACE, afin de créer une école qui puisse répondre parfaitement aux enjeux des transformations en cours : Sup’Expertise.

Des formations innovantes en réponse à l’évolution des métiers de l’expertise comptable, de l’audit et du conseil

« Grâce au digital, les métiers du chiffre se sont profondément transformés ces dernières années, explique Virginie Roitman, présidente de l’Ordre des experts-comptables Paris Ile-de-France. Les experts-comptables deviennent des experts de la data, qu’ils utilisent pour mieux analyser et faire grandir les entreprises. On ne peut donc plus se préparer à ces métiers comme il y a 20 ans ! »

Pour développer des formations innovantes, cohérente avec l’évolution des métiers, Sup’Expertise s’est doté d’un conseil stratégique et d’un conseil scientifique, composés de professionnels expérimentés, d’horizons variés : universitaires, experts-comptables, commissaires aux comptes, chefs d’entreprise… « Ils ont à la fois une connaissance du terrain (quels sont les besoins des cabinets et des entreprises aujourd’hui ?) et une vision prospective (de quelles compétences aura-t-on besoin demain ?) », complète Virginie Roitman.

Sur leurs recommandations, le comité pédagogique de Sup’Expertise enrichit la préparation aux incontournables diplômes d’Etat (DCG et DSCG) de modules d’enseignement complémentaires permettant de développer de nouvelles compétences nécessaires à l’exercice des métiers en cabinet. Ainsi la prépa DCG augmentée de Sup’Expertise ajoute au programme traditionnel des cours de marketing, de relations clients, de négociation, d’accompagnement du dirigeant… des savoir-faire et savoir-être aujourd’hui recherchés par les employeurs.

A la rentrée 2024, c’est un diplôme maison entièrement revu en partant des besoins opérationnels des cabinets, le Bachelor, qui sera proposé à des étudiants en recherche d’une formation professionnalisante capable d’offrir des perspectives de carrière et de rémunération intéressantes, tout en permettant de préparer les UE du DCG. En prépa DSCG augmentée, les apprentis de Sup’Expertise ont désormais le choix entre quatre majeures d’une douzaine de jours qui leur permettront d’entamer une pré-spécialisation en matière d’audit approfondi, de missions RSE, d’analyse des data ou encore d’ingénierie civile et fiscale du patrimoine.

Pour répondre à l’évolution constante des métiers, Sup’Expertise propose une offre de formation très complète : formation initiale, continue, VAE, bilan de compétences… En phase avec l’impératif de « formation tout au long de sa vie », on peut donc venir et revenir chez Sup’Expertise à différents moments de sa vie professionnelle.

Une approche pédagogique adaptée aux attentes des jeunes et des employeurs

« Il y a un fort besoin de recrutement dans la profession, explique Philippe Vincent, président de la CRCC de Versailles et du Centre. Les cabinets et entreprises recherchent aujourd’hui un nouveau profil de collaborateurs, agiles et autonomes, capables de prendre des initiatives et d’être force de propositions dans l’accompagnement des clients. Nous accueillons donc aujourd’hui des étudiants qui s’orientaient il y a quelques années plutôt en écoles de commerce, et qui ont pris conscience que nos formations peuvent leur ouvrir les portes de métiers passionnants et profondément utiles.

Pour répondre aux attentes de cette génération et les préparer à leur futur quotidien professionnel, nous veillons à rendre nos étudiants acteurs de leur apprentissage et à développer leur esprit critique, en multipliant les cas pratiques et les travaux de groupe. Ingurgiter des centaines d’heures de cours n’a pas de sens si on ne comprend pas l’application concrète de ce qu’on apprend et si on n’expérimente pas. » Une grande partie des enseignants sont des professionnels en exercice : ils connaissent donc la réalité du monde du travail et savent donner du sens aux connaissances en multipliant les exemples d’application concrète et en partageant leur propre retour d’expériences. « Certains sont également examinateurs ou membres du jury pour le DCG, le DSCG ou le DEC. Ils connaissent donc parfaitement le référentiel des examens d’Etat et savent préparer les étudiants à ce qu’on attend d’eux », ajoute Philippe Vincent.

Sup’Expertise s’est également doté un Campus ultra-moderne à Courbevoie, équipé de labo multimédias et de nombreux espaces de travail collaboratifs. « Le campus de Sup’Expertise a tous les atouts pour offrir à ses étudiants une expérience équivalente à celle qu’ils pourraient avoir dans une Business School : des espaces de convivialité, une vie associative riche, des intervenants de qualité, professionnels de terrain, mais aussi la mobilité internationale », complète Vincent Reynier, président de la CRCC de Paris. En effet, les étudiants de DCG et DSCG, qu’ils soient en formation initiale ou en alternance, ont la possibilité d’effectuer une partie de leur apprentissage dans un pays européen, tout en continuant à suivre les cours à distance, grâce à une plateforme de contenus en ligne .

Un accès privilégié aux 6 000 cabinets d’expertise comptable franciliens

Être « l’école de l’Ordre des experts-comptables et des Compagnies de commissaires aux comptes » offre un autre atout : un accès privilégié aux cabinets et entreprises franciliennes. Connue et reconnue par l’ensemble des professionnels, Sup’Expertise promet ainsi à ses étudiants une véritable opportunité de débouchés, que ce soit pour un stage, un contrat d’alternance ou un CDI. « Le service de l’alternance est en contact étroit avec les experts-comptables, les commissaires aux comptes et les services RH des entreprises, explique Ugo Lopez, directeur général de Sup’Expertise. Nous avons plus de 650 cabinets et entreprises partenaires. Les recruteurs ont le réflexe de contacter Sup’Expertise dès qu’ils ont un nouveau besoin, et inversement, Sup’Expertise sait à quelle porte frapper selon les attentes et les profils de ses étudiants. » Des jobdating sont organisés régulièrement afin de faciliter la rencontre entre entreprises et étudiants, quel que soit leur niveau d’études.

Sur le campus lui-même, les étudiants sont amenés à croiser régulièrement les stagiaires du DEC, des élus des trois institutions en colloque, des personnalités du monde professionnel, les membres des différents conseils et comités… Grâce à cette proximité avec la profession comptable, le campus de Courbevoie est un lieu très dynamisant, qui permet aux étudiants d’entrer déjà de plein pied dans la future vie professionnelle.

Une pédagogie innovante qui place les jeunes au cœur des apprentissages, une équipe pluridisciplinaire en phase avec la réalité du terrain, un lien direct avec les cabinets et les entreprises qui recrutent : Sup’Expertise, « l’école de l’Ordre et des Compagnies » bénéficie donc de nombreux atouts pour offrir à ses étudiants d’excellentes conditions d’apprentissage et d’intégration dans la vie active !

Pour en savoir plus sur les diplômes proposés par Sup’Expertise, n’hésitez pas à prendre contact avec :
Amaury, chargé de développement
06 26 41 85 28
contact@supexpertise.fr