Apprentiscène 2021 : les étudiants de Sup’Expertise Paris montent sur les planches

À l’occasion de l’édition 2021 d’Apprentiscène, ce sont des étudiants de Sup’Expertise Paris qui ont dévoilé leurs talents, sur les planches du théâtre Marigny à Paris.

Une participation attendue avec impatience, bien évidemment soutenue par toute l’équipe et les étudiants de l’école !

Zoom sur Apprentiscène 2021 : show time !

Du 18 au 25 novembre, sur la célèbre scène du théâtre Marigny, lieu culturel emblématique des Champs Élysées, les apprentis issus des métiers du commerce, de l’industrie, du transport, de la finance, du numérique… se sont réunis pour faire leur show !

Au programme d’Apprentiscène, des représentations réalisées par des d’apprentis très très motivés, avec la participation d’invités de renom et. Ainsi, une cinquantaine de CFA ont vu leurs apprentis prendre le chemin du théâtre, plus de 450 au total, pour y jouer plus de 70 saynètes.

Cette année, Julie Gayet marraine d’Apprentiscène, faisait partie des membres du jury lors de la soirée d’ouverture le 18 novembre.

Les étudiants de Sup’Expertise Paris ouvrent le bal !

À l’occasion de la première soirée, les apprentis de Sup’Expertise Paris ont lancé les festivités, aux côtés des étudiants de CY Cergy Paris Université, EPB Paris et IFPM Nanterre.

C’est incroyable”, dit Laura Masson, l’une des participantes de Sup’Expertise Paris, “le public nous a applaudies… on avait l’impression d’être à un concert !”.

La jeune alternante, en dernière année de Licence Pro “Management par Projet” et ses amies ont eu une véritable surprise en arrivant sur scène !

La saynète jouée par Laura Masson, Laetitia Zenon, Audrey Mbiabeth et Soukaina Tahar est un pied de nez à l’image que l’on peut se faire des comptables. “Aujourd’hui, le comptable n’est plus l’employé poussiéreux à lunettes avec des boutons” dit Laura avec beaucoup d’humour.

Et pour cause : l’étudiante et ses amies ont ainsi souhaité donner une image moderne, la plus fidèle possible, du professionnel du chiffre, telle qu’elle est réellement dans le monde du travail actuel.

Prenant la forme de sorcières qui évoquent, au début de la saynète, une vision complètement dépassée du comptable, les quatre comédiennes d’un soir se transforment peu à peu pour apparaître, au bout de quelques minutes, comme un groupe de filles modernes et décomplexées, plus proches du #GirlPower que des souvenirs des années 70.

“Une découverte qui nous a fait sortir de notre zone de confort”

Pour les 4 comédiennes amateurs, même si la finale ne sera pas pour cette année, l’expérience d’Apprentiscène a révélé un potentiel indéniable. Un potentiel que chacune d’elle a au fond d’elle-même, découvrant sa propre capacité à vaincre sa timidité, à gérer son stress, à sortir de sa zone de confort et à parler en public. “Ce sont des qualités dont on a besoin dans la vie de tous les jours” affirme Laura, “dans la vie privée comme au travail”.

Soutenues par Vincent Céleste, directeur des études chez Sup’Expertise Paris, et guidées par Lison Pinet, metteur en scène, Laura, Soukaina, Laetitia et Audrey sortent de l’aventure Apprentiscène plus fortes qu’avant. Loin des planches et des caméras, il ne fait aucun doute qu’elles iront très loin !

Nos étudiants ont vraiment du talent !

Nos dernières actualités