Le DSCG en alternance : la suite logique du DCG

L’étape du DCG est passée ? Qu’envisagez-vous de faire maintenant ? Vous pouvez, bien évidemment, entrer dans la vie active… Mais vous pouvez également vous diriger vers l’un des diplômes les plus reconnus en matière de la gestion : le DSCG (Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion). En ajoutant cette corde à votre arc, vous valorisez vos compétences et votre employabilité. En choisissant le DSCG en alternance, vous entrez en avance dans un monde qui sera bientôt le vôtre. Zoom sur la suite logique du DCG : le DSCG en alternance.

DSCG : diplôme et employabilité des diplômés

Diplôme d’État de grade Master (Bac + 5), le DSCG est un diplôme exigeant, reconnu en France et à l’étranger, au-delà des frontières européennes.
Préparé sur 2 ans, le DSCG compte 7 unités d’enseignement (UE) et permet d’acquérir des connaissances dans l’ensemble des domaines du management des entreprises (droit, finance, contrôle de gestion, audit …).

Les débouchés du DSCG sont multiples : les diplômés qui entrent dans la vie active accèdent à des postes de contrôleur de gestion, de responsable du service d’audit interne, de responsable comptable ou encore de chef de mission en charge d’un portefeuille de clients dans un cabinet d’expertise comptable.

Celles et ceux qui choisissent de poursuivre leurs études après le DSCG, s’orientent naturellement vers le DEC (diplôme d’expertise comptable).

Dans une interview accordée à Studyrama, Antoine Dalakupeyan, ancien président de la commission Attractivité de la profession au sein de l’Ordre des experts-comptables de Paris – Île-de-France affirmait : « Le secteur emploie 150 000 professionnels et près de la moitié a moins de 35 ans. Le taux de chômage y est faible et les délais pour trouver un emploi sont courts. (…) Pour répondre à la croissance des demandes des entreprises, la profession recrute et continuera de recruter dans les prochaines années. Les jeunes diplômés sont particulièrement attendus. »

Le DSCG en alternance : un choix judicieux

Quelle que soit la suite que vous souhaitez donner au DSCG (poursuite d’études ou insertion dans la vie active), le choix de l’alternance est tout à fait judicieux à bien des égards.

L’alternance implique un rythme de formation hebdomadaire qui varie entre l’établissement (2 jours au CFA) et l’entreprise (3 jours). Cette particularité séduit les étudiants… mais également les entreprises, de plus en plus nombreuses à valoriser les alternants en vue de les voir faire partie de leurs futurs talents. Monsieur Dalakupeyan précise également que l’on « compte environ 3000 contrats en alternance dans la profession en Île-de-France, et 80% d’entre eux débouchent sur une embauche ».

Rémunérés, les étudiants qui préparent leur DSCG en alternance conservent une autonomie financière et bénéficient d’une formation entièrement gratuite, cette dernière étant prise en charge par l’employeur.

Expérience du monde professionnel, organisation, responsabilités… l’alternance offre, aux personnes qui préparent le DSCG, une porte d’entrée idéale vers les métiers de l’expertise comptable.

Si l’alternance est un excellent choix, il appartient aux diplômés du DCG de poursuivre une formation dans un établissement à la hauteur de leurs ambitions. C’est dans cette logique que s’inscrit Sup’Expertise Paris, l’école supérieure des métiers de l’expertise comptable, de l’audit et du conseil, partenaire de l’Ordre des experts-comptables de Paris-Ile-de-France.

Pourquoi choisir Sup’Expertise Paris pour préparer le DSCG ?

Nos dernières actualités